La perte de cheveux et la santé capillaire - Norgil Canada, experts en santé capillaire
z

Livraison gratuite avec tout achat de 100 $ et plus

Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

La calvitie, qui est la chute progressive des cheveux près du front, des tempes ou encore au sommet du crâne, est une forme d’alopécie (perte de cheveux) courante chez l’homme, mais qui peut être parfois présente chez la femme. Cette perte de cheveux peut affecter l’image de soi et la confiance en soi en société, en couple, au travail, etc. On pense parfois à tort que c’est une condition toujours génétique et irréversible. Cependant, les causes de la calvitie sont nombreuses et peuvent être travaillées pour retrouver un cuir chevelu garni et en bonne santé. 
La perte de cheveux peut affecter n’importe qui. Bien que nous perdons en moyenne de 50 à 100 cheveux par jour, soit 10% de nos cheveux quotidiennement, on parle d’alopécie quand le pourcentage dépasse 20%. Une perte de cheveux est généralement causée par un débalancement hormonal. Or, le stress a pour conséquence la surproduction de cortisol, une hormone jouant un rôle capital dans la régularisation de plusieurs fonctions vitales de notre corps. Un débalancement hormonal dû à une période de stress peut donc affecter la santé capillaire, ainsi que le reste du corps. Il est plus facile de savoir ce qu’est le stress pour comprendre l’impact qu’il peut avoir sur la perte de cheveux. 
La perte de cheveux, ou alopécie, peut affecter n’importe qui. Les causes peuvent être très variées : cause génétique, choc émotionnel, maladie, traitement médical, etc. Derrière une perte de cheveux inhabituelle se cache souvent un désordre hormonal bien plus important, où le corps a comme dernier recours des signes physiques bien visibles.

Recherche

z